Comment bien choisir son kit de vélo électrique ?

Quand habite en plein centre-ville, avoir un vélo électrique est très avantageux. Il vous permet de vous déplacer dans toute la ville sans devoir faire face aux embouteillages, source majeure de stress dans le quotidien. Pour qu’il puisse bien remplir ses fonctions, un vélo électrique peut être ajouté de différents kits. Découvrez comment bien choisir […]

Quand habite en plein centre-ville, avoir un vélo électrique est très avantageux. Il vous permet de vous déplacer dans toute la ville sans devoir faire face aux embouteillages, source majeure de stress dans le quotidien. Pour qu’il puisse bien remplir ses fonctions, un vélo électrique peut être ajouté de différents kits. Découvrez comment bien choisir son kit de vélo électrique.

L’importance de choisir un Kit vélo électrique

Pour bien choisir son kit vélo électrique, vous devez commencer par tenir compte de l’importance de choisir un kit pour son vélo plutôt que de choisir un simple vélo à assistance électrique. Un Kit pour vélo électrique va vous permettre de personnaliser votre vélo, donc de régler la puissance et l’autonomie selon vos besoins. Vous pouvez donc changer de réglage quand vous voulez, étant donné que les configurations d’un vélo électrique pour faire des courses quotidiennes ne devraient pas être les mêmes pour partir en randonnée. Par ailleurs, vous pouvez également installer un moteur plus puissant sur votre vélo de manière à accroître sa puissance.

Connaître les kits qu’on peut ajouter à un vélo électrique

Pour motoriser un vélo électrique, vous pouvez lui ajouter plusieurs éléments.

  • Un moteur électrique
  • Une batterie lithium-ion
  • Un contrôleur
  • Des commandes
  • Un pedelec.

Le moteur électrique étant la force du vélo reste un kit obligatoire. Vous pouvez l’installer au niveau du pédalier ou de la roue. Pour alimenter le moteur, vous aurez besoin d’adopter une batterie lithium-ion. Un contrôleur est également important étant donné qu’i s’occupe de conduire le courant produit par la batterie au moteur. En ce qui concerne les commandes du kit vélo électrique, elles vous permettent de conduire votre vélo correctement. À noter que ces commandes sont composées de l’accélérateur, des poignées de freins à coupure électrique et d’un afficheur. L’ensemble des commandes est donc placé sur le guidon. Quant au pedelec, il s’agit d’un kit qui vous permet de déclencher le moteur en pédalant.

Quel type de moteur choisir ?

En choisissant un moteur pour votre vélo électrique, vous devez faire votre choix entre un moteur à entraînement direct et un moteur réducté. Ces deux types de moteurs ont chacun leur spécificité. Le moteur à entraînement direct est conseillé pour le transport à charge, donc pour un vélo électrique à usage professionnel. Privé d’une roue libre interne, ce type de moteur fonctionne comme un générateur. Il recharge la batterie lithium, en descente ou au freinage. Il vous permet de faire une marche arrière, ce qui fait toute sa spécificité. Il permet également un frein moteur et oppose une résistance quand l’assistance est désactivée. Quant au moteur réducté, il est destiné à une utilisation aux particuliers grâce à sa grande facilité d’installation et d’utilisation. Ce type de moteur est également plus discret et plus léger, avec de bonnes performances.

Le moteur roue

Avec une bonne assistance, le moteur roue est un moteur performant. Son plus grand avantage réside dans sa facilité d’installation et sa grande compatibilité. Il ne va vous imposer aucune modification à votre pilotage. Effectivement, le fait de pédaler ou de changer de vitesse n’influe en rien sur le moteur. Avec un moteur roue, vous pouvez conserver vos plateaux d’origine. Toutefois, en cas de crevaison, il vous sera assez compliqué de réparer votre roue étant donné que celle-ci est serrée avec des écrous. Par ailleurs, si vous choisissez un moteur roue arrière, il se peut que le réglage de la transmission soit nécessaire.

Le moteur pédalier

Le moteur pédalier est un peu plus puissant que le moteur roue. En baissant le centre de gravité, il offre un meilleur équilibre du poids du conducteur sur le vélo. Il a aussi comme avantage de démultiplier le couple étant donné qu’il est lié à la transmission du vélo électrique. Ainsi, en cas de crevaison, changer sa chambre à air est aussi simple que sur les vélos ordinaires. Cependant, il faut dire qu’un moteur pédalier est assez cher. De plus, installé sur un vélo électrique, il modifie globalement les habitudes de pilotage. Si vous décidez d’adopter ce type de moteur, faites attention à bien débrayer le moteur lors des passages de vitesses. À noter que le moteur pédalier modifie la transmission, ainsi, un seul plateau peut être conservé.

Comment choisir sa batterie lithium ?

Pour bien faire le choix de sa batterie lithium, il faut commencer par choisir la tension adaptée au moteur et au contrôleur du vélo. La puissance de la batterie doit donc convenir à celle de ces éléments. La tension de la batterie doit également dépendre de la puissance souhaitée pour le vélo. Avant de choisir une batterie, vous devez aussi vérifier son autonomie. Pour ne pas vous induire en erreur, considérez la capacité de la batterie en Ah (Ampères/heures) au lieu des autonomies annoncées par les vendeurs. L’intégration de votre vélo électrique va également être très influente pour le choix de la batterie.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *